Bobines supraconductrice et hybride

Pour renforcer son rôle de leader Européen dans la production des champs magnétiques intenses, le LNCMI a décidé de construire à Grenoble une bobine hybride visant à produire dans un premier temps 43 T dans un diamètre utile de 34 mm pour ensuite approcher voir dépasser 45 T. Ce projet permettra également d’obtenir 35 T avec 12 MW, i.e. avec la moitié de la puissance électrique nécessaire actuellement. Le Tableau 1 résume les différentes configurations de champs magnétiques et diamètres qui seront mis à la disposition des utilisateurs sur le site de la bobine hybride.

Le financement de la partie supraconductrice de la bobine hybride provient des investissements d’avenir (Equipex LaSUP), de la région Rhône-Alpes ainsi que des Fonds Européen de Développement Régional (FEDER).

Voir aussi dans «Steady magnetic fields»

Hybrid magnet project Resistive magnets